L’automne et l’hiver sont les saisons les plus consommatrices d’énergie, principal coupable : le chauffage. On peut difficilement s’en passer, mais il existe tout de même quelques astuces pour faire des économies dans ce domaine.

1.On entretient ses installations
Comment réaliser des économies d’énergies sur son chauffage ? 1

Quelque soit le système, électrique, chaudière au fioul, chaudière à gaz, pompe à chaleur… L’entretien est l’une des clés du bon fonctionnement de votre installation. Non seulement cela préservera sa durée de vie mais cela optimisera surtout son utilisation à l’instant T.
N’hésitez pas à vous rapprocher de spécialiste pour l’entretien de vos installations – nous y consacrerons un article prochainement – votre choix doit se porter sur une société ayant un service d’entretien, de dépannage et de préférence, sans sous traitance.

2. On isole sa maison
Et pas seulement lors de la construction ! On n’oublie pas de fermer ses volets le soir, on utilise unboudin bas de porte si besoin et pour les chauffages (du type convecteurs), on évite de les installerdans les courants d’air. Il est à noter que les convecteurs sont plus énergivore que les rayonnants.

3.On utilise un thermostat
Celui-ci permettra à votre installation de réguler son fonctionnement, tout en maintenant une température continue préalablement définie dans votre maison, à n’importe quel moment du jour ou de la nuit.

4. On évite les écarts trop importants
C’est souvent le réflexe lorsqu’on rentre de week-end, la maison est froide alors on booste ses radiateurs pour qu’ils réchauffent au plus vite l’atmosphère. Cela demande une grande quantité d’énergie en peu de temps et augmente donc votre consommation.
Pour les installations les plus modernes, il existe aujourd’hui des systèmes de commande à distance, vous permettant de mettre en route vos installations avant que vous ne soyez chez vous. De nombreuses marques proposent ce service, pilotable grâce à une application pour smartphone. Cela vous permettra d’augmenter progressivement la chaleur de votre intérieur pour atteindre une température idéale à votre arrivée, tout en préservant votre consommation d’énergie. 
Pour les installations plus traditionnelles, il est préférable de laisser son chauffage à une température basse mais de ne pas l’éteindre complètement.

5. On utilise d’autres sources d’énergie moins énergivores
Les solutions de chauffage sont très nombreuses, certaines plus efficaces que d’autres mais aussi plus gourmandes en énergie. Le chauffage au bois n’est parfois pas suffisant selon la taille de votre maison. Que cela soit un poële à bois, à granulés ou plus traditionnellement une cheminée cela peut néanmoins être une source de chaleur supplémentaire lorsque le besoin se fait ressentir, côté esthétique, cela donnera également à votre intérieur une ambiance plus chaleureuse.
Un autre outils à votre disposition : la pompe à chaleur ( climatisation réversible ) système qui allie la possibilité de produire de la chaleur ou du froid par le même émetteur.
En terme de coût d’exploitation parmi les mieux placé pour sa faible consommation d’électricité: 1 Kw consommé c’est 4 à 5 Kw restitués et pour certains modèles , une épuration de l’air intérieur très performante ( presque 100 % du pollen, des moisissures et bactéries sont éliminés )

6. On laisse la chaleur se diffuser correctement
L’emplacement de vos sources de chaleurs joue également un rôle important pour vos économies d’énergie. On évitera de placer des meubles devant ses radiateurs pour laisser la chaleur se diffuser rapidement et de la façon la plus homogène possible.

7.On est raisonnable dans la température de sa maison 
Nous l’avons déjà évoqué dans un article précédent, une maison ou un appartement surchauffé n’est bon ni pour votre santé, ni pour votre porte monnaie.
Essayez donc de rester raisonnable dans la température que vous souhaitez pour votre intérieur, un pull et une bonne paire de chaussettes restent vos meilleurs alliés pour accompagner l’hiver qui vient !

12 / 100 SEO Score